Phen375 dans le traitement de l’obésité, associée à l’hypertension artérielle (HA)

L’obésité représente un facteur de risque du développement des complications cardio-vasculaires, notamment de l’hypertension artérielle. Le risque du développement de l’hypertension artérielle dans l’âge moyen (40-45 ans) chez les personnes, présentant le surpoids, est en 2 fois plus que chez les personnes dont le poids est normal. L’obésité associée à l’hypertension artérielle augmente en 2-3 fois le risque du développement de la cardiopathie ischémique, et en 5-7 fois – le développement des apoplexies cérébrales.

Le traitement de l’hypertension artérielle en cas de l’obésité consiste en réduction du poids corporel et en normalisation des troubles métaboliques, ainsi qu’en atteinte du niveau optimum de la tension artérielle et en prévention du risque du développement des complications cardio-vasculaires.

La thérapie de la réduction du poids corporel en cas de l’hypertension artérielle comprend le changement des habitudes nutritionnelles, notamment la consommation des aliments hypocaloriques et l’activité physique. Si on n’arrive pas à réduire le poids corporel à l’aide des méthodes non médicamenteuses, on prescrit le médicament de traitement de l’obésité Phen375 simultanément au régime et à l’activité physique.

1La Phen375 est un médicament naturel, possédant d’un léger effet anorexigénique. La Phen375 n’a pas d’effets secondaires et de ce fait elle peut être prescrite pour la réduction du poids en cas de l’hypertension artérielle même dans la pratique pédiatrique (chez les enfants âgés de plus de 12 ans). Cependant, il est conseillé de consulter le médecin traitant avant l’emploi des pilules amincissantes  Phen375 en cas de l’hypertension artérielle ou chez les enfants.

La thérapie de l’obésité associée à l’hypertension artérielle peut comprendre l’emploi des hypotenseurs parallèlement aux charges physiques modérées et aux pilules inoffensives Phen375. Lors de l’emploi combiné des pilules amincissantes Phen375 avec les hypotenseurs il est recommandé de se renseigner de leur interaction médicale.

Les inhibiteurs APF et les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II sont prescrits le plus souvent lors du choix des hypotenseurs. Ces groupes de produits n’interactionnent pas avec le produit de coupe-faim Phen375, donc on peut les inclure dans la thérapie combinée de l’obésité et de l’hypertension artérielle.

Outre cela, l’emploi des hypotenseurs dans la thérapie combinée de l’obésité :

  • diminue efficacement le niveau de la tension artérielle pendant l’obésité ;
  • n’a pas d’effets secondaires du côté des lipides;
  • diminue l’insulinorésistance;
  • normalise l’excrétion journalière d’adrénaline et de noradrénaline.

La réduction du poids atteinte lors de l’emploi du brûleur naturel de graisses Phen375 normalise les processus métaboliques dans l’organisme. L’emploi régulier des pilules amincissantes  Phen375 pendant l’hypertension artérielle au cours de trois mois aidera non seulement à diminuer le poids corporel, mais en même temps habituera une personne à contrôler son comportement nutritionnel et à respecter les restrictions diététiques.

Une personne, présentant l’hypertension artérielle, respectant le régime après l’arrêt de consommation de l’accélérateur naturel du métabolisme Phen375, arrivera à maintenir longtemps le poids corporel atteint. Outre cela, les repas hypocaloriques après après l’arrêt de consommation des pilules de réduction de poids Phen375 aideront à prévenir les récidives d’obésité.

La combinaison du régime hypocalorique, des exercices physiques modérées et des pilules de coupe-faim Phen375 pendant l’hypertension artérielle aidera à diminuer jusqu’à 15% du poids corporel initial.

Simultanément à la diminution du tissu graisseux, l’emploi du produit amincissant  Phen375 provoque en même temps les processus suivants dans l’organisme:

  • abaissement du niveau de la tension artérielle,
  • amélioration du fonctionnement du système cardio-vasculaire,
  • réduction du niveau de la glucose et du cholestérol au plasma sanguin,
  • amélioration de la respiration pendant l’activité physique,
  • diminution du syndrome douloureux,
  • amélioration du statut psycho-émotionnel.